Salle Le Bournot, salle de spectacles vivants à Aubenas en Ardèche

version accessible
Accueil > Saison > Archives > « ICI S’ECOULE UNE VILLE... »
« ICI S'ECOULE UNE VILLE... »

« ICI S’ECOULE UNE VILLE... »
Création partagée

le 23 mai 2015

CréditTomas Bozzato

Notez : le 23 mai est un samedi et non un vendredi comme indiqué sur la brochure - Entrée libre dans la limite des places disponibles - Pas de réservation - 2 séances (18h et 20h30) - Représentation de « Lignes de fuite » uniquement après la séance de 20h30 de "Ici s’écoule une ville".

 

Depuis 6 ans, la salle Le Bournot réunit musiciens et danseurs amateurs de la ville pour une création collective unique, écrite et mise en scène par des chorégraphes et professeurs de danse locaux (Yvan Gascon, Patrice Ferragut, Marie Lespinasse …) en collaboration avec des formations musicales régionales (Doc Mad ?, Antiquarks, Miss White & The drunken piano…).

Le projet 2015 fait la part belle au cinéma.

L’acquisition d’une table Mash’up par la Maison de l’Image a ouvert des perspectives d’interaction entre musiciens (élèves de la NEMA, du CEMA, du collège de Jastres) et cinéastes (élèves de l’option cinéma du lycée Marcel Gimond). Le tout sera orchestré par des artistes du ciné concert contemporain « Lignes de Fuite » : Benoit Black, Emmanuel Fitte-Duval compositeurs, Tomas Bozzato réalisateur, Violaine Soulier et Emmanuel Fitte-Duval intervenants musique.

A partir de sons urbains (klaxons, sirènes, moteurs....) mélangés à des instruments classiques et contemporains, il s’agit de créer un imaginarium sonore relié à la vidéo par un même fil conducteur : le rythme, la répétition, comme un écho à notre monde moderne agressif et saturé, comme une plongée en immersion dans cet univers frénétique, qui tout d’un coup s’arrête, et devient contemplation.

« LIGNES DE FUITE » - CINE CONCERT CONTEMPORAIN

Représentation uniquement proposée après la séance de 20h30 de « Ici s’écoule une ville... »

Lignes de fuite est un voyage décalé avec une musique libre et hypnotique qui trouve ses sources dans le rock, la musique contemporaine et le jazz, associée à un documentaire-expérimental monté en direct qui invite à regarder autrement les paysages suburbains qui nous entourent. Musique cyclique et cinéma des matières dialoguent, se font unisson ou contrepoint dans une création qui questionne notre monde.

Une création de Benoît Black, Emmanuel Fitte-Duval et Tomas Bozzato.

Avec Tomas Bozzato réalisation, vidéo / Benoît Black, composition guitare / Emmanuel Fitte-Duval, composition, batterie / Lucas Hercberg, contrebasse / Le Black Quartet : Violaine Soulier, violon, Nicolas Lopez, violon, Pierre Marinet, alto Elisabeth Renau, violoncelle

Une co-production : Les Détours de Babel (festival des musiques du monde contemporain), Lux scène nationale de Valence, SMAC La Cordonnerie (Cité de la musique de Romans), La Curieuse.

Avec le soutien de : Région Rhône-Alpes, Département de la Drôme, Chemin faisant (société de production audiovisuelle), SMAC 07 (La Presqu’île - Cavajazz), Le Citron jaune (Centre National des Arts de la Rue)

A noter

Le projet a reçu le soutien du Département de l’Ardèche

Entre réunions, phases de composition, de répétition, de captation, de montage, la diffusion de la création sera le fruit du travail d’un an.

Le travail d’image des élèves de terminale du Lycée Marcel Gimond sera mis à profit pour leur baccalauréat

Un atelier d’improvisation visuelle et un atelier d’improvisation musicale sont proposés le dimanche 24 mai par le Conseil Général de l’Ardèche dans le cadre de FormAzic. Ils seront animés par 3 artistes du projet « LIGNES DE FUITE » et par la Maison de l’Image

Guichet de la salle Plan d’accès et covoiturage