Salle Le Bournot, salle de spectacles vivants à Aubenas en Ardèche

version accessible
Accueil > Saison > Archives > Le jour où Nina Simone a cessé de chanter
Le jour où Nina Simone a cessé de chanter

Le jour où Nina Simone a cessé de chanter
De et avec Darina Al-Joundi, co-écrit avec Mohamed Kacimi

le 23 octobre 2009

Quel est le prix de la liberté ? Toute l’histoire du Liban contemporain concentré en l’histoire d’une personne fidèle au rêve persistant d’un père journaliste et écrivain pour qui la liberté n’est pas négociable.

 

Le spectacle événement du dernier OFF d’Avignon, mis en scène par Alain Timar, Directeur du Théâtre des Halles en Avignon.

Cela commence gentiment avec cette belle fille à la robe rouge qui raconte avec beaucoup d’humour son enfance au Liban dans les années 70.

Noun a la chance d’avoir eu un père progressiste, un papa sympa et complice, avec qui elle pouvait échanger librement. A travers son histoire, Noun nous fait vivre la guerre. Les bombardements bien sûr, mais aussi et surtout, la perte de repères. Elle règle aussi ses comptes avec ce père qui a eu le malheur de lui inculquer le virus de la liberté dans un pays où une telle vision de la vie conduit à l’internement ou à l’exil. Très proche dans le sujet et dans son traitement du Persepolis de Marjane Satrapi, Le jour où Nina Simone a cessé de chanter est un spectacle poignant, porté avec force et courage par Darina Al Joundi.

  • Assis
  • Tarifs : 10 € / 12 €
Guichet de la salle Plan d’accès et covoiturage